Cité de l'Espérance: qui sommes-nous ?

 

 

La Cité de l’Espérance a pour vocation l’accueil et l’accompagnement de garçons adolescents déscolarisés ayant subi de multiples ruptures familiales et sociales. Ces jeunes sont confiés à la Cité par mesure de Protection de l’Enfance, ils ont besoin de se réconcilier avec leur histoire et de se construire en tant que personne pour s’insérer dans la société.

La Cité de l’Espérance veut leur permettre de développer leurs capacités de relations pour aller au-delà des abandons qu’ils ont pu subir et des situations malsaines ou violentes qu’ils ont pu subir.

Le nom même de l’association traduit cette vocation :

La CITE est un foyer où les jeunes apprennent à vivre en société. Ils sont accueillis par petits groupes dans un climat familial, des ateliers de formation professionnelle puis des stages les conduisent vers l’apprentissage d’un métier et vers l’autonomie.
Avec bienveillance et exigence, la CITE leur propose une éducation/rééducation afin qu’ils puissent devenir des adultes debout et en marche, des citoyens capables de prendre leur place, librement, au sein de la Société. L’ESPERANCE est surtout, celle des jeunes dans la Vie qu’ils portent en eux, qui ne demande qu’à s’épanouir et qui en retour rejaillit sur les adultes.

L’ESPERANCE exprime aussi l’engagement des adultes, éducateurs et bénévoles, aux côtés des jeunes pour les aider à soigner leurs blessures, à révéler et à exprimer leurs talents. Leurs regards d’ESPERANCE permettent aux jeunes d’accepter leur histoire et de croire en eux-mêmes.

La Cité de l’Espérance est une association d’inspiration chrétienne fondée par Jean DUVALLET puis Yves BERIOT, déclarée le 11 février 1952 et reconnue d’intérêt général.

Son directeur est Etienne ROSSET depuis 2010. Son Président est Jean-Paul MALLERET depuis 2012.