FOYER D’ACCUEIL FAMILIAL POUR ADOLESCENTS

ET DE FORMATION PRE-PROFESSIONNELLE PAR LE TRAVAIL

Les trois mains ont été dessinées par A., un jeune de la Cité qui habite dans la maison de Jacques.

Ce dessin reprend le tableau repéré un jour par Yves Bériot sur les quais de la Seine qui exprime si bien les valeurs de la Cité. On peut y voir (texte de Loïc) :

 

Les mains de nos fondateurs :

- Celle de Jean DUVALLET qui sollicite Jacques et Simone RENIER, tous deux se liants à un adolescent.

- « la main de Jean » représente le travail (prémices de ce que sera l’atelier technique, un des piliers du projet d’établissement) ;

- « la main de Jacques ou Simone » qui représente un couple qui accueille « chez eux » des adolescents (les prémices d’un autre de nos piliers : la Maison d’Accueil Familial).

- La main d’un ado » qui accepte de se lier a ces adultes.

 

Les mains comme symbole :

- symbole qu’à trois on est plus « intelligent », pour comprendre, pour gérer, pour aider, pour  accompagner.

 
Trois comme la triangulation (mère - père – ado).

Trois comme la nécessité d’aller sans cesse chercher du Tiers, afin de sortir du rapport duel qui souvent bloque, empêche, la relation d’évoluer.

Symbole de l’importance du travail manuel, pour les jeunes qui n’ont pas trouvé dans l’école un lieu de valorisation et de réussite.

Symbole de mixité « multiculturelle », « multiethnique », à l’image des adolescents que nous accueillons ; à l’image aussi d’un de nos principes forts : celui de l’hétérogénéité des profils des jeunes qui nous sont confiés, mais aussi de l’équipe !